Notre volume de déchets baisse, c’est une véritable révolution culturelle

Selon l’agence de l’Environnement, il n’y a plus besoin de construire d’incinérateurs pour éliminer les ordures. La tendance s’inverse.

http://www.rtl.fr/actu/environnement/notre-volume-de-dechets-baisse-c-est-une-veritable-revolution-culturelle-7788118901

 

 

Le tri à la source, un choix

http://www.smicval.fr/content/la-gestion-multi-filiere

Le geste de tri au début du cycle des déchets

En choisissant le tri, en respectant les consignes ou en décidant d’apporter ses déchets en déchèterie, on choisit le recyclage et la préservation des ressources naturelles. Au SMICVAL il existe environ une trentaine de filières de recyclage, dont la majorité est présente dans les déchèteries. Et de nouvelles se créent chaque année. Il est donc important de choisir de trier, car ainsi les matériaux recyclés peuvent servir de nouveau et éviter ainsi l’utilisation de ressources naturelles comme l’eau, le pétrole, le bois. Pensez au tri également quand vous allez en déchèterie, bien orientés vos objets peuvent être recyclés.

Recycler ce qui n’est pas (encore) collecté…

Depuis la page FB de  Sandrine Carré

https://www.facebook.com/sandrine.carre.14?fref=nf

Merci pour ces infos précieuses…

Bonjour à tous, je vous informe que j’ai une brigade Terracycle pour le recyclage des instruments d’écriture, des gourdes de compotes et crèmes dessert, de capsules de thé Lipton pour machines Nespresso et produits de la marque Fébrèze. Vous pouvez déposer ces produits à recycler à :
– Alexandre Coiffure, 1 rue Emile Zola à Troyes
– Au point du Jour, 5-7 rue Urbain IV à Troyes pour les instruments d’écriture
– A Curves à Barberey pour les instruments d’écriture
Merci à vous

Aucun texte alternatif disponible.
        Aucun texte alternatif disponible.            L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Des solutions existent, recycler avant de brûler !

veernea

Le pôle de valorisation de déchets ménagers Vernéa, conçu pour optimiser toutes les formes de valorisation, combine fiabilité technique, modularité et respect de l’environnement autour d’une unité de valorisation biologique et d’une unité de valorisation énergétique.

http://www.valtom63.fr/Vernea.html

Le pôle comprend :

Une unité de tri mécanique des ordures ménagères résiduelles, d’une capacité maximale de 205 500 tonnes par an, qui traite toutes les ordures ménagères résiduelles réceptionnées sur le site permettant ainsi l’optimisation de la valorisation matière, énergétique et organique.

Une unité de valorisation biologique composée de deux équipements qui fonctionnent en synergie :

• Une unité de méthanisation de la fraction fermentescible des ordures ménagères, d’une capacité de 18 000 tonnes par an, qui permet la conversion de la biomasse en énergie et produit un amendement organique.
• Une plateforme de compostage des déchets verts, d’une capacité de 8 500 tonnes par an, qui permet la valorisation organique des déchets et l’enrichissement des sols, plus spécifiquement agricoles.

Une unité de valorisation énergétique d’une capacité limitée à 150 000 tonnes par an, qui permet le traitement thermique de la fraction combustible avec valorisation énergétique. L’utilisation de ce procédé permet de diminuer la quantité des déchets ultimes à enfouir tant au niveau du volume (90%) que de la masse (70%).

Une unité de stabilisation biologique, d’une capacité de 51 500 tonnes par an, complémentaire des équipements prévus par le Plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés, qui permet quant à elle de réduire d’environ 35% la masse des déchets biodégradables et de limiter encore plus la quantité de déchets à enfouir ainsi que les nuisances des CET (lixiviats et biogaz).

Pour en savoir plus : www.vernea.fr

Le CSR (Combustible Solide de Récupération)

La situation des Combustibles Solides de Récupération en France

Combustible solide de récupération broyé, photo Socor

La fonction sociale des entreprises de FEDEREC, la Fédération Des Entreprises du Recyclage, est de recycler les déchets. Le tissu local d’installations de collecte, de tri et de traitement des déchets participe à la mutation actuelle de la société vers un modèle durable, tant d’un point de vue consommation de matières premières que de celui de la production d’énergie. Au-delà du recyclage de la matière, ces entreprises ont développé la fabrication de matière première combustible recyclée, nommée CSR (Combustible Solide issu du Recyclage). La vocation de cette matière première est d’apporter une énergie peu couteuse et locale à l’industrie française.

Chaque année, entre 100 000 et 200 000 tonnes de capacité de production nouvelles de CSR sont installées par les PME de FEDEREC, portant à 850 000 tonnes la capacité actuelle. Les capacités de consommation par les cimentiers, estimées à 1 millions de tonnes en 2020, seront très bientôt à saturation, si les conditions économiques et administratives sont favorables.

FEDEREC, qui vient de réceptionner une étude complète sur le développement de l’utilisation des CSR en chaudières, tient à rappeler que l’enjeu du développement durable passe par le recyclage matière dans un premier temps et la production de combustible en vue d’une valorisation énergétique dans un second temps, mais aussi par la consommation de ces matières par l’industrie (cimenteries, papèteries, terres cuites, divers fours…). La mise en place de conditions favorables au développement de la filière et à l’accès de l’industrie à ce combustible bon marché est indispensable pour assurer la transition de notre société vers un modèle durable où notre énergie proviendrait en partie de déchets collectés localement et composés en partie de carbone renouvelable. La substitution du charbon importé par ce CSR est pour nous une priorité.

FEDEREC souhaite donc exprimer certains enjeux stratégiques pour ses entreprises :

  • Le CSR est une source locale de combustibles destinés à la production d’une énergie locale.
  • Dans les autres pays européens, la production et la consommation de CSR bénéficient d’un cadre particulier.
  • La maitrise des qualités de CSR, cœur de métier de FEDEREC VALORDEC, et des technologies de combustion adaptées, cœur de métier des partenaires industriels de FEDEREC, garantissent le développement d’une filière responsable et durable.

L’objectif de FEDERC est la mise en place de conditions techniques et administratives assurant la mise à disposition de combustibles recyclés compétitifs pour l’industrie française. Et l’étude qu’elle vient de faire réaliser avec le soutien de l’ADEME, contribue à la réalisation de cet objectif en proposant une classification sous la forme d’une nomenclature pour les CSR et en évaluant les solutions techniques d’usage des CSR dans les installations existantes.

FEDEREC, syndicat professionnel des entreprises du recyclage françaises

Créée en 1945, FEDEREC fédère 1 300 sites adhérents, de la TPE au grand groupe,répartis sur l’ensemble du territoire français et dont l’activité consiste à la collecte, le tri, la valorisation matière des déchets industriels et ménagers ou le négoce/courtage de matières premières recyclées.

Cette industrie représente : 9,1 Mrd€ d’euros de CA ; 451,5 M€ d’investissements, soit 5% du CA ; 26 500 emplois directs et non délocalisables, dont 85% de CDI, soit + 1,8% par rapport à 2013 ; 78 Mt de matières collectées (38,2 Mt de déchets issus du bâtiment et 7,9 Mt de matières organiques sèches) ; 34,6 Mt de volume recyclé commercialisé ; 20 Mt d’émissions de Co2 évité.

FEDEREC est structurée en 12 Branches « Métiers » et 8 Syndicats régionaux.

Contact : FEDERC, 101 rue de Prony – 75017 Paris France – +33 140 54 01 94 –  www.federec.org – contact@federec.com

Valorisation Multi-filières…SUEZ le fait !

logo_no_baseline
ECOPÔLE DE GESTION DES DÉCHETS (OU CENTRE DE VALORISATION MULTI-FILIÈRES)

Certains sites industriels ou d’installation de traitement des déchets ont été transformés en centre de valorisation multi-filières : on les appelle les écopôles. La gestion multi-filières permet de créer une complémentarité entre des installations de traitement et de valorisation propres aux différents types de déchets entrant. Par conséquent, la part valorisée de chaque déchet peut être augmentée alors que celle des déchets enfouis est réduite.

http://www.sita.fr/lexique/ecopole-de-gestion-des-dechets-ou-centre-de-valorisation-multi-filieres/

http://www.sita.fr/solutions/le-tri-et-la-separation-des-matieres/